Visite guidée : exposition « Le Rêveur de la forêt » – Musée Zadkine29 novembre 2019

Capture4 Capture3 

La forêt, refuge du vivant, du sauvage, du sacré

Cette exposition réunit une centaine d’œuvres d’une quarantaine d’artistes et éclaire de manière inédite l’œuvre d’Ossip Zadkine, la matérialité vivante de ses sculptures et leur lien organique à la forêt.
L’exposition interroge la fascination faite de peur et d’enchantement mêlés que suscite la forêt dans l’imaginaire commun. Le monde sylvestre représente ce qui échappe aux entreprises humaines de domestication et de rationalisation du monde : ce qui leur préexiste et leur survivra.

Nous vous proposons une promenade de l’orée des bois à l’écosystème naturel et jusqu’aux mystères de la forêt, à travers un parcours en trois temps :

La lisière  Espace de liberté ou d’ensauvagement : l’une des frontières physiques et symboliques du monde civilisé (Gauguin, Derain, Picasso, Giacometti…) . Chez Zadkine, ces influences croisées se retrouvent, des Vendanges à ses « totems » de bois encore tout empreints de leur histoire végétale.

Genèse  Matrice du vivant, création originelle et perpétuelle, la forêt nous rappelle que nous sommes partie prenante d’un milieu, où tous les êtres nouent des alliances pour la vie.

Bois sacrés, bois dormants  Zadkine, dès son enfance a intériorisé et revisité les mythes antiques (statues-colonnes l’insaisissable Daphné). « Le bois sacré » est peuplé d’un bestiaire fantasmé. La forêt est l’une des images de la psyché, révélée notamment par la création (Rodin, …). Une forêt inconsciente pour accéder à ce sauvage qui nous est nécessaire.

Cette visite sera l’occasion de sentir quelques parfums boisés, emblématiques de la collection de l’Osmothèque.

Le vendredi 29 novembre 2019 à 16h00, avec Corinne Magne, conférencière.
Visite réservée aux adhérents.