Inscrivez-vous à la newsletter :

Actualités CULTURE PARFUM

osmothèque parfums

SCROLL

Des mots et des parfums:influences réciproques par Clémence Decolin

Comme l’écrit Alain Corbin dans Le Miasme et la Jonquille, « Il n’y a pas de vocabulaire olfactif. Le vocabulaire qui décrit les odeurs est emprunté aux autres sens » et fait des incursions dans le vocabulaire de la musique (notes, accords), de l’art pictural (formes, directions) ou encore du toucher ou du goût. Pourtant, les auteurs ont souvent cherché des mots pour exprimer des parfums, des odeurs, des souvenirs olfactifs, des sensations liées à l’odorat.

Accès à la collection de l’Osmothèque – Charte et déontologie

Les formules des parfums déposées à l’Osmothèque :

Pour 200 parfums de la collection, l’Osmothèque détient les formules. Celles-ci ont été confiées personnellement, avec des garanties de protection, à Jean Kerléo pour la plupart, mais aussi à Daniel Molière, à Yves Tanguy ou encore à Patricia de Nicolaï Michau pour d’autres.

L’Osmothèque n’est pas propriétaire de ces formules mais dépositaire. Ces formules sont gardées secrètes et déposées dans un coffre dans une banque. L’accès à ce coffre relève d’une procédure qui fait l’objet d’une convention « Dépôt de formules » en annexe des statuts. Ont accès à ces formules uniquement les ayants droit désignés par le propriétaire qui les a confiées à l’Osmothèque.

Ces formules sont repesées fidèlement à l’Osmothèque, par et uniquement par les ayants droit désignés lors du dépôt. Ces pesées se font selon les besoins et suivant les stocks de matières premières anciennes encore disponibles.

En aucun cas les formules déposées à l’Osmothèque ne sont consultables.

Les besoins de prélèvement ou d’échantillonnage des parfums de la collection sont soumis à la

déontologie de l’Osmothèque.

Bulletin d’adhésion à la SAO 2017 – Particuliers

Télécharger le bulletin d’adhésion 2017 – Particuliers