Inscrivez-vous à la newsletter :

BLOGCULTURE PARFUM

osmothèque parfums

SCROLL

2. Les grands mécènes de l’Osmothèque : GIVAUDAN

2. Les grands mécènes de l’Osmothèque : GIVAUDAN

Depuis plusieurs années, la société GIVAUDAN apporte son concours à l’Osmothèque par un soutien financier assidu. L’intensification de l’aide octroyée cette année nous autorise à nous projeter dans le futur et à envisager avec confiance la réalisation de notre ambitieux projet de Conservatoire du Parfum à Paris.

L’apport technique de GIVAUDAN est également essentiel au développement de la collection de parfums. Riche d’un passé exceptionnel, GIVAUDAN a accepté d’aller explorer ses archives à la recherche des origines de grandes créations aujourd’hui disparues.

Après avoir décrypté les formules et élucidé la complexité des bases qu’elles contenaient, un binôme de parfumeurs a repesé deux parfums afin de leur redonner vie : Vent vert de Balmain (1945) et Ombre rose de J.C. Brosseau (1981). Dans un état de fraîcheur absolue, ils ont récemment pris place dans la collection de l’Osmothèque. D’autres parfums, à l’étude, devraient bientôt sortir de l’oubli pour les rejoindre.

Cette forme de partenariat est inédite et nous espérons vivement que d’autres grandes maisons de composition qui ont marqué l’histoire de la parfumerie en comprendront la signification et la valeur. Nous comptons sur elles car il s’agit aussi de leur histoire et de leur héritage.

Plus l’Osmothèque grandit, plus elle a besoin de s’appuyer sur l’ensemble des acteurs de la profession pour accomplir sa noble mission : préserver le patrimoine olfactif.

Nous remercions sincèrement la société GIVAUDAN.

REVENIR SUR LE BLOG